Problèmes du secteur

Tunisie: Les techniciens anesthésistes du CHU Sahloul dénoncent les conditions du travail

Il y a un moment, les techniciens anesthésistes de l’hôpital universitaire de Sahloul à sousse se sont rassemblés pour se manifester et protester les conditions du travail.

anesthésistes tunisie

Ils suscitaient en premier lieu le sujet de 5 anesthésistes qui vont partir à la retraire cette année (2018) mais qui n’ont pas été encore promus majeur

Les techniciens dénoncent aussi les conditions de travail lamentables: département d’anesthésie dénudé de tout local: ni verstiaires, ni toilettes, ni douches, ni bureau. Le département contient seulement une chambre de garde de 9 m3 pour 60 anesthésistes.

Les manifestants signalaient également le grand manque de personnel. Plusieurs postes vacants et on entend parler en Tunisie d’un grand nombre de chômeurs dans le secteur de l’anesthésie seul. Ceci a poussé de nouveaux et anciens diplômés en anesthésie (chômeurs et exerçant dans des cliniques privées) à lancer un cri pour que le ministère bouge afin d’alléger le nombre de chômeurs recrudescent et de fournir une meilleure qualité de soins aux malades. Cette surchage ne mènera qu’au Burn-out qui est une sorte d’épuisement professionnel des soignants, une maladie où l’âme fait le deuil de son idéal.

Les tehniciens ont également souligné le faite qu’il y avait seulement un seul ouvrier. Ce dernier a été mis à la retraite et n’a pas été remplacé jusqu’à maintenent.

Ils reprochaient de plus le manque de sécurité pour le personnel contre les rayons X. Au fait, plus de 10 anesthésistes souffrent de troubles de la thyroïde, plus de 10 autres présentent des problèmes d’allergies.

Lire aussi:

Appel D’un Technicien Anesthésiste Tunisien En Lutte

Un Printemps À Haute Tension Pour Les Techniciens Anesthésistes En Tunisie?

Laisser un commentaire

Powered by Facebook Comments