Humour

Stop aux commérage: ANESTHESIE et CHIRURGIE enlèvent le champs qui les sépare depuis des décennies

Pas de place aux commérages dorénavant!

Selon les dernières sources, CHIRURGIE et ANESTHESIE sont désormais prêtes pour passer à un autre niveau et enlever le maudit drapé qui les a séparées et retenues durant des années et des années.

« Depuis le Traité des Drapés, nous avons fait la connaissance de notre deuxième moitié en salle d’opération » a expliqué la filière d’ANESTHESIE. « Mais en partie, au moment où on n’a pas bien soulevé le champs de séparation, Nous avons accidentellement, fait un contact visuel avec CHIRURGIE.. Pendant un long moment.. Nous avons pu détecter un sourire sous le masque de CHIRURGIE.. Et on est sûr qu’eux aussi, ils savent bien qu’on leur sourit derrière le nôtre.

Ce Traité a été signé le 14 avril 1982 pour mettre fin à des décennies de bain de sang entre ANESTHESIE et CHIRURGIE.

Bien que de nombreuses vies d’anesthésistes et de chirurgiens innocents aient été sauvées grâce à lui, cet héritage a perpétué la longue histoire d’ANESTHESIE et de CHIRURGIE.

ANESTHESIE et la CHIRURGIE ont accepté d’effectuer une cholécystectomie par laparoscopie la semaine prochaine sans le drapé sui les sépare.

« Voyons voir ce qui se passe » dit timidement CHIRURGIE. « Je veux dire, je poux réellement sentir l’électricité, c’était palpable. »

Les techniciens du bloc savaient bien que, tôt ou tard, ce jour viendrait. «La haine entre eux nous rappelait toujours les écoliers sur un terrain de jeu» ont-ils confié.

« Bien sûr, un garçon qui taquine une fille semble être méchant. Mais tout le monde sait bien que c’était parce qu’il l’aimait. »

Si tout vas bien, la semaine prochaine, CHIRURGIE et ANESTHESIE pourraient se fixer un deuxième rendez-vous.

« Oh la la! Prenons les choses petit à petit » Réclame ANESTHESIE dans un rire haut perché qui fait vriller la tête.

« Tout d’abord on va simplement enlever le champs de séparation. Après on va voir ce qui va se passer. Ce n’est pas comme si tout allait bien. Nous serons tous les deux prêts à entrer dans la salle d’opération. » ANESTHESIE ne pouvait retenir son sourire. « Au moins pas encore de toute façon. »

Texte traduit depuis gomerblog.com

Laisser un commentaire

Powered by Facebook Comments