Drogues

Quelles sont les contre-indications de l’administration du Nalador®?

La sulpostone (Nalador) est la prostaglandine la plus utilisée pour traiter les HPP (Hémorragies du post partum) sévères.

Toutefois,  ce médicament ne doit pas être utilisé chez les patients souffrant de:




  • Bronchite spastique
  • Asthme
  • Maladies cardiovasculaires: angor, insuffisance cardiaque, HTA, maladie de Raynaud
  • Antécédents thromboemboliques
  • Troubles graves de la fonction hépatique et rénale
  • Diabète décompensé
  • Glaucome
  • Thyréotoxicose
  • Colite ulcéreuse (maldie inflammatoire de l’intestin)
  • Ulcère gastro-duodénal
  • Thalassémie
  • Drépanocytose
  • Antécédents d’épilepsie

Dans le cas où le risque vital maternel est mis en jeu, les contre-indications habituelles deviennent relatives.L’hémorragie du post-partum est une urgence vitale, pour cela, il faut faire soigneusement le rapport risque/bénéfice et ne pas hésiter malgré tout à recourir au Nalador.

Laisser un commentaire

Powered by Facebook Comments