Analgésie

Pas que du miel! Les abeilles fabriquent aussi un anesthésique naturel!




L’abeille.. un insecte qui ne cesse de fasciner! Dans une étude parue dans la revue PLoS ONE, une équipe de chercheurs grecs et chypriotes, en collaboration avec le laboratoire Evolution, Génomes et Spéciation du CNRS, a mis au point l’existence d’un anesthésique naturel dans la morsure des abeilles.

un anesthésique naturel dans la morsure des abeilles

Baptisée 2-heptanone (2-H), cette molécule est secrétée par les glandes mandibulaires, suite à la contraction active des muscles des mandibules.

Naturellement présente dans plusieurs aliments, la 2-heptanone a fait l’objet de plusieurs études visant à évaluer ses effets. En revanche, ses propriétés anesthsiques n’ont jamais été mises en évidence.

En effet, les abeilles utilisent continuellement leurs mandibules pour accomplir diverses tâches au cours de leur cycle de vie. Les chercheurs supposent que la 2-heptanone n’est libérée qu’en cas d’une forte morsure, dite défensive, étant donné que le stockage de cette substance fait intervenir plusieurs autres muscles mandibulaires.

mandibules de l'abeille
Vue des mandibules de l’abeille par un microscope à balayage

Les résultats émanant de cette étude suggèrent que la 2-heptanone possède de vraies propriétés analgésiques et mime l’action de l’anesthésique local, la lidocaïne, en bloquant certains canaux sodium. Toutefois, les chercheurs soulignent que la 2-heptanone est beaucoup moins toxique que cet anesthésique local, ce qui peut augmenter son potentiel d’utilisation.



Cette découverte prometteuse ouvre la porte vers de nouvelles perspectives pour étudier le comportement de défense des abeilles et pour développer un nouvel anesthésique local efficace et moins toxique.

.

Laisser un commentaire

Powered by Facebook Comments