Maladies Réanimation

L’orage rythmique sous toutes les coutures




L’Orage Rythmique est défini par la survenue d’au moins trois arythmies ventriulaires itératives en moins de 24 heures, nécessitant une défibrillation et parfois une stimulation anti-tachycardique.

orage rythmique

Tableau clinique et physiopathologie de l’orage rythmique

Le tableau clinique renferme un état de mal rythmique à évolution rapide qui engage le pronostic vital.

La physiopathologie de l’orage rytmique est généralement superposable à celle de la mort subite. Elle fait appel à trois facteurs qui forment le triangle de Coumel.

orage rythmique triangle de Coumel

  • Substrat arythmogène qui peut être une cicatrice d’infarctus ou une cardiomyopathie;
  • Le facteur déclenchant ou encore Trigger à l’origine de l’arythmie peut être une extrasystolie, une décharge adrénergique ou encore une bradycardie;
  • Dérèglement du système nerveux autonome: modification du mileu hormonal par stimulation sympathique.

Circonstances de la survenue de l’orage rythmique

En effet, trois conditions cliniques sollicitent la survenue d’un orage rythmique, dont l’arythmie causale est une tachycardie ventriculaire:

  • un sujet porteur d’un défibrillateur automatique implantable;
  • un sujet ayant un antécédent d’infarctus du myocarde;
  • un sujet atteint du syndrome de Brugada: il s’agit d’une maladie cardiaque d’origine génétique caractérisée par un sus décalage du segment ST sur les dérivations V1, V2 et V3 et une allure de bloc de branche  décelable sur l’ECG.

Traitement de l’orage rythmique

L’orage rythmique constitue une expérience effrayante, et la gestion du sujet atteint doit être immédiate. Les piliers de sa prise en charge consistent en:

  • la mise en veille du système nerveux autonome par le moyen des β-bloquants, des anti-arythmiques notamment la lidocaïne et l’amiodarone. Dans certains cas, on peut recourir à une anesthésie générale.
  • le traitement du facteur déclenchant (infarctus du myocarde..)
  • le traitement du substrat sous-jascent.

A la longue, plusieurs études suggèrent une association amiodarone β-bloquants dans la prévention de la délivrance de chocs.


Références

  • Al-Khatib SM, Stevenson WG, Ackerman MJ et al. 2017 AHA/ACC/HRS Guideline for Management of Patients With Ventricular Arrhythmias and the Prevention of Sudden Cardiac Death: A Report of the American College of Cardiology/American Heart Association Task Force on Clinical Practice Guidelines and the Heart Rhythm Society. J Am Coll Cardiol, 2017. pii: S0735-1097(17)41306-4.
  • Villacastin J, Almendral J, Arenal A, Albertos J, Ormaetxe J, Peinado R, et al. Incidence and clinical signifi cance of multiple consecutive, appropriate, high-energy discharges in patients with implanted cardioverter-defi brillators. Circulation 1996;93:753-62.

Laisser un commentaire

Powered by Facebook Comments