Volet Pratique

Le cathéter veineux central: Indications et astuces à retenir lors de la pose

C’est une technique qui consiste en la mise en place d’un cathéter veineux central long dans le système veineux profond. L’extrémité interne du catherter est placée dans une grosse veine, la veine cave, au dessus de l’oreillette droite par voie sous-clavière, jugulaire interne ou fémorale.

cathéter veineux centralcathéter veineux central

Matériel necéssaire pour la pose d’un cathéter veineux central

  • kit de cathéter veineux central mono ou multi-lumière;
  • un bistouri ou une lame;
  • fil de suture pour fixation du cathéter;
  • pansement transparent stérile occlusif;
  • soluté à perfusion en poche;
  • tubulure stérile;
  • rampes à robinet;
  • seringue de 20 ml;
  • champs de table stérile;
  • Blouse stérile;
  • compresse stérile;
  • un produit antiseptique;
  • matériel d’anesthésie locale: lidocaïne 1% + seringue de 10 ml;
  • pansement absorbant pour protéger le lit.

Indications

  • Nécessité de prélèvements sanguins itératifs;
  • Voie veineuse périphérique inexploitable;
  • Perfusion de solutés hypertoniques ou de drogues veinotoxiques;
  • Nutrition parentérale prolongée;
  • Nécessité d’une mesure continue de la pression veineuse centrale.



Astuces à retenir lors de la pose

En cas de ponction jugulaire ou sous clavière, il faut mettre le patient à 15°  en Trendelenburg afin d’améliorer le remplissage veineux et réduire le risque de survenue d’une embolie gazeuse.

Après la pose du cathéter il faut toujours demander une radio de contrôle pour chercher la présence d’un éventuel pneumothorax et pour vérifier la position du cathéter.

cathéter veineux central

Surveillance

  • l’intégrité du cathéter et l’étanchiété du système;
  • surveiller les signes évocateurs d’une infection locale (rougeur, gonflement, hyperthermie..);
  • demander une radio de contrôle pour chercher la présence d’un éventuel pneumothorax et pour vérifier la position du cathéter.

Les risques les plus redoutés

  • Les hémorragies par blessure vasculaire veineuse ou artérielle peuvent occurrer lors de l’abord des voies jugulaire interne et fémorale.
  • pneumothorax:  Cette complication peut survenir immédiatement ou dans les 48 heures suivant la pose du cathéter dans le teriitoire cave supérieur (3% pour la voie sous clavière et <1% pour la voie jugulaire). Chez le patient intubé il faut toujours demander au médecin si on doit garder ou non la PEEP.
  • thrombose sur cathéter: elle peut survenir en cas d’absence de traitement anticoagulant curatif. La voie fémorale et la voie jugulaire interne sont les plus suceptibles de causer des thromboses que la voie sous clavière.

Laisser un commentaire

Powered by Facebook Comments